PAC air-eau : Les gestes d’entretien utiles pour un appareil indestructible

Maintenir la durabilité d’une PAC air-eau et accroître sa performance est possible. Le secret ? Réaliser un bon entretien en se conformant aux indications d’un spécialiste de la pompe à chaleur. Si l’on ne s’y connaît pas beaucoup en mécanisme d’une thermopompe, il vaut mieux confier les tâches délicates à un professionnel. Par contre, il est toujours indispensable d’entretenir régulièrement l’appareil en adoptant des gestes simples comme le dépoussiérage ou la vérification.

Entretien PAC air-eau : Pour rendre l’appareil plus productif

  • Dépoussiérer :

L’accumulation de poussières, de feuilles ou de branches empêche les unités extérieures de faire circuler normalement l’air. Pour obtenir un débit optimal via les éléments d’aération, il faut dépoussiérer le modèle externe de manière régulière. La personne qui nettoie s’aidera d’un simple chiffon humide et d’eau savonneuse. L’utilisation de détergents et autres produits chimiques est déconseillée.

  • Dégivrer :

Lors de la chute de température, certains modèles de PAC air-eau tendent à baisser de leur capacité de chauffage. Mise à part la mise en marche du dégivreur (si l’appareil en dispose), il est conseillé d’éliminer le givre qui se dépose sur le ventilateur.

Maintenance PAC air-eau : Effectuer un contrôle annuel

Si au dimensionnement d’une pompe à chaleur air-eau la puissance calorifique affiche un chiffre au-delà de 12 kWh, il faut veiller à ce qu’un contrôle soit effectué annuellement. La même mesure est indiquée pour le cas d’une PAC air-eau d’ancien modèle, dont le circuit frigorigène contient du fluide de plus de 2 kg. À la vérification régulière doit s’ajouter un remplacement du fluide. Si le propriétaire de l’appareil omet cette étape, il est susceptible d’être responsable de la destruction de la couche d’ozone. Pour remplacer du fluide frigorifique, il faudra compter à partir de 150 € par kg. Cette prestation devra faire partie des tâches à réaliser par un professionnel stipulé dans un contrat d’entretien annuel qui contiendra également tous les détails pour le coût de votre pompe à chaleur.

Maintenance par un professionnel : Pour atteindre une durée de vie maximale

Chacun des éléments qui composent le module interne d’une pompe à chaleur air-eau doit être entretenu si l’on veut atteindre la durée de vie maximale du dispositif. D’après l’affirmation des fabricants, la durabilité moyenne d’une PAC air-eau est de 20 ans. Pour en arriver à ce délai, voire le dépasser, il faut des soins apportés par un professionnel. Cela consiste à :

  • Surveiller de près le circuit de chauffage central :

Cet élément de thermopompe air-eau est vital pour sa performance. Le professionnel doit faire en sorte que la pression dans le circuit soit constamment suffisante. Tous les conduits qui participent dans le transfert de chaleur doivent être maintenus propres. L’opération consiste à nettoyer en profondeur ces canalisations par injection d’un produit spécialisé. L’expert effectue ensuite une vidange et un emplissage.

  • Vérifier annuellement l’étanchéité du circuit de fluide frigorigène

Afin de s’assurer que les calories récupérées de l’air extérieur soient bien transmises au circuit de chauffage central, un remplacement annuel du fluide est fort indispensable. Encore faut-il savoir à l’avance que le fluide est de type HFC ou CFC.